6 min

Comment préparer la vente d’une voiture d’occasion ?

par Morgan Petitjean

Si vous cherchez à mettre votre voiture d'occasion sur le marché, vous voudrez vous assurer que votre véhicule se démarque auprès des acheteurs potentiels. Vous n'avez qu'une seule chance de faire une bonne première impression et parfois le plus petit détail peut faire échouer la vente.

Réparez ce qui est nécessaire

Si vous avez remis à plus tard les petites réparations de votre véhicule, c'est le moment d'investir un peu d'argent. Remplacez les feux arrière cassés, les vieux essuie-glaces, les lumières intérieures brûlées et remplissez les éclats de pare-brise. Ces petits défauts pourraient amener l'acheteur à s'interroger sur la façon dont vous avez pris soin du véhicule de façon beaucoup plus importante.

Rendez visite à votre mécanicien

C'est une bonne idée d'emmener votre voiture chez un mécanicien pour une inspection rapide avant de mettre en vente votre véhicule. Il sera en mesure de vous dire s'il y a des problèmes qui nécessitent votre attention. Si votre acheteur choisit de payer sa propre inspection avant achat, vous saurez probablement déjà ce que le mécanicien de l'acheteur trouvera.

Si votre mécanicien trouve des problèmes sérieux, vous devrez évaluer le coût et les avantages de la réparation. Cela vous aidera-t-il à conclure la vente ou est-il plus logique de vendre le véhicule tel quel ? Si vous décidez de ne pas réparer, demandez une estimation au mécanicien afin de faire savoir à l'acheteur potentiel combien d'argent il devra investir dans la voiture, et tenez compte de ce montant lorsque vous estimez votre prix de vente. Il en va de même pour tout dommage à l'extérieur de la voiture et les travaux de carrosserie nécessaires pour le réparer.

Vous pouvez également demander à votre mécanicien de faire une mise au point rapide de la voiture. Demandez-lui de vérifier tous vos fluides et filtres (huile, liquide de transmission, antigel/liquide de refroidissement, liquide de refroidissement du radiateur, liquide de frein, liquide de lave-glace et liquide de direction assistée) pour voir s'ils doivent être changés ou complétés. Les autres points à vérifier sont les freins, les tuyaux et courroies sous le capot et la pression des pneus.

Compilez votre dossier

Les acheteurs intéressés voudront savoir si le véhicule a été bien entretenu et réparé pendant que vous en étiez le propriétaire. Rassemblez toutes les factures de service ou d'entretien que vous avez afin de pouvoir les présenter facilement lorsque quelqu'un demande à les voir. Si c'est vous qui avez effectué les vidanges d'huile et les mises au point régulières, faites savoir à quelle fréquence vous avez entretenu le véhicule et quel type d'huile vous avez utilisé.

Vous devriez également rassembler des notes sur la façon dont vous avez utilisé le véhicule. L'acheteur voudra savoir quel type de conduite la voiture a subi (c'est-à-dire autoroute ou ville) et quel a été le kilométrage annuel de la voiture. Il sera également utile d'avoir le manuel du propriétaire à portée de main ainsi que des clés supplémentaires et tout autre document relatif à la voiture.

Préparez l'extérieur et l'intérieur

Emmenez votre véhicule au lave-auto et donnez à l'extérieur un nettoyage en profondeur. Ne laissez aucune zone intacte - frottez les passages de roue et passez sous les poignées de porte. Utilisez un nettoyant ou un dégraissant pour moteur pour nettoyer aussi sous le capot.

Prenez un aspirateur et récurez l'intérieur. Passez sous et entre les sièges, nettoyez les porte-gobelets et la boîte à gants. Passez un coup de chiffon autour des boutons, des interrupteurs et du levier de vitesse, et lavez bien le tableau de bord. N'oubliez pas de nettoyer également toutes les fenêtres à l'intérieur. Si vous n'avez pas le temps de faire un grand nettoyage, vous pouvez confier votre voiture à un professionnel de l'esthétique pour qu'il fasse le travail.

Éliminez tous les signaux d'alarme

Faites attention aux voyants qui s'allument sur votre tableau de bord lorsque vous démarrez votre voiture. Avez-vous oublié de réinitialiser votre indicateur de vidange d'huile ou votre voyant "check engine" s'allume-t-il toujours ? Parlez à votre mécanicien pour voir comment vous pouvez résoudre un voyant d'avertissement, car cela pourrait être un signal d'alarme immédiat pour un acheteur.

Donnez-lui une odeur fraîche

Vous ne remarquez peut-être pas ce point, mais une odeur persistante dans votre voiture pourrait rebuter un acheteur potentiel. Évitez le traditionnel désodorisant en forme d'arbre, mais envisagez d'utiliser un éliminateur d'odeurs ou un parfum léger et frais pour donner à votre voiture un nouvel arôme agréable.

N'oubliez pas les petits extras

Pensez comme un acheteur et mettez tout en œuvre pour rendre l'examen de votre voiture simple et facile. Sortez les ceintures de sécurité d'entre les sièges et reculez les sièges du conducteur et du passager pour qu'il soit facile d'entrer et de sortir du véhicule. Lubrifiez les charnières des portes et du coffre pour faire taire ce grincement gênant. Débarrassez-vous de tout autocollant de fenêtre ou de pare-chocs ou de toute touche personnelle que vous avez ajoutée à la voiture.

Montrez en toute transparence la situation du véhicule

Contrôle technique : les procès-verbaux

Comme pour le certificat d'immatriculation (ex-carte grise), le vendeur doit vous fournir la preuve du contrôle technique lors de la vente. Il est obligatoire : la sécurité routière exige un rapport de contrôle technique datant de moins de six mois (ou de moins de 2 mois en cas de contre-visite) pour les véhicules de plus de quatre ans.

En cas de doute, n’hésitez pas à contacter le professionnel qui a effectué les contrôles techniques.

Le certificat d’immatriculation

Le vendeur doit aussi vous fournir, le certificat d’immatriculation (ex carte-grise) barré signé et daté du jour de la vente ainsi qu'un exemplaire du certificat de cession.

Vérifier le certificat de situation administrative

Au moment de la vente, le vendeur doit également vous remettre un certificat de situation administrative (CSA) communément appelé certificat de non-gage. Il doit avoir moins de 15 jours.

Ce certificat représente la preuve que le véhicule n’est soumis à aucune opposition administrative. Il vous garantira qu’aucune difficulté particulière ne se produira après l’achat, et qu’il vous sera donc possible de le faire immatriculer sans encombre.

Vous pourrez l'obtenir facilement en le téléchargeant gratuitement sur le site dédié.

Le 5ème document utile : le rapport d’historique du véhicule

Dernier document utile, le rapport historique Histovec mis en place par le ministère de l'intérieur pour sécuriser les transactions entre particuliers lors de la vente d'un véhicule d'occasion.

Quel site internet consulter pour obtenir l'historique d'une voiture ?

Afin de rassurer acheteur comme vendeur, et leur garantir une transaction en toute sécurité, le Ministère de l’Intérieur a mis en place le portail en ligne Histovec.

Qu'est-ce que le rapport Histovec ?

Histovec.gouv est le site gratuit de référence pour connaître l'historique d'un véhicule aussi bien voiture, poids-lourd que moto, avec :

  • sa date de première mise en circulation,
  • les éventuels changements de propriétaires,
  • les sinistres et sa situation administrative (gage, opposition ou vol), le contrôle technique et le kilométrage exact.

Mais, attention, pour que vous puissiez consulter ce rapport : l’actuel propriétaire devra d’abord l'avoir généré en ligne depuis le site Histovec.

Pourquoi utiliser Histovec dans le cadre d'une vente d'un véhicule d'occasion ?

Si vous êtes vendeur, c'est un bon moyen pour rassurer les acheteurs potentiels. Sur Histovec, vous obtiendrez aussi le certificat de non gage de votre véhicule.

Si vous êtes acheteur, c'est pour vous la sécurité d'acheter en toute confiance, grâce au portail mis en place par les autorités.

Comment accéder à l'historique de son véhicule ?

Le vendeur renseigne en ligne son identité et les informations d’identification du véhicule grâce à son numéro de plaque d'immatriculation et son VIN (le Vehicule Identification Number, voir les explications ci-dessous). Puis, partage le rapport Histovec avec l'acheteur en lui envoyant un lien.

L’acheteur consulte le rapport sur le site officiel de l’administration.